La HAS veut bouger

A peine réélue pour six ans à la tête de la Haute Autorité de santé, le professeur Agnès Buzyn (HAS) a réservé ses projets de nouvelle mandature aux membres du groupe santé de Sciences Po.