Le sondage exclusif BVA-Les Contrepoints de la Santé est dorénavant un rendez-vous incontournable de nos débats. Celui qui est dévoilé ce 15 décembre a été réalisé les 7 et 8 décembre derniers auprès d’un échantillon de 974 Français dont la représentativité est assurée par la méthode des quotas. Il lance le baromètre mensuel BVA-Les Contrepoints de la Santé.

Ce baromètre a été réalisé les 7 et 8 décembre derniers auprès d’un échantillon de 974 Français dont la représentativité est assurée par la méthode des quotas.

Baromètre mensuel

Nous lançons, à l’occasion de la venue de la Ministre, un baromètre mensuel sur la perception qu’ont les Français de l’action du Gouvernement en matière de Santé.

 

Les Français sont partagés : 43% d’entre eux estiment que le Gouvernement va dans le bon sens, et 57% dans le mauvais. Ces chiffres constituent un point de départ qui nous permettra d’observer l’évolution de l’opinion vis-à-vis de l’action santé du Gouvernement.

 

Vecteurs d’information en santé

Nous avons également interrogé les Français sur leur vecteur d’information préféré en matière de santé.

Sans surprise, les professionnels de santé sont loin devant et sont cités en premier par 61% des sondés.

Mais cette victoire a un peu un goût amer, car cela signifie aussi que 39 % des Français font plus confiance à une autre source (association de patients, Assurance maladie, proches, agences sanitaires…). Notons que 6% des sondés citent le ministère de la Santé en premier.

 

0 reste à charge

Le sondage nous apprend que 4 Français sur 10 croient à la faisabilité du 0 reste à charge en dentaire, optique et prothèse auditive. À chacun de juger si c’est un bon chiffre ou non. Sans doute un effort de pédagogie est à faire pour que les Français comprennent bien quelles sont les offres de soins prévues dans ce panier de soins à 0 de reste à charge afin qu’il n’y ait pas au final d’effet déceptif.

Adhésion par sujets d’actualité en santé

Le sondage d’aujourd’hui nous dit aussi qu’aucune des actions entreprises par le Gouvernement sur les sujets d’actualité en santé ne recueille moins de 60 % d’opinion favorable. Mais la Prep (VIH) avec 76 %, l’augmentation du prix du tabac (66 %) ou encore l’obligation vaccinale portée à 11 vaccins (60 %) sont les sujets les plus à controverse. Vous ne serez pas étonnés concernant la vaccination ou le tabac. Pour la Prep, il est intéressant de constater que ce sont les jeunes de 25-34 ans et les CSP + qui y sont le moins favorables.

Du côté des thématiques plébiscitées, on trouve la prévention sur le stress au travail et l’offre élargie pour les maladies de thyroïde.

On note aussi un assentiment de l’opinion vis-à-vis des class actions, phénomène relativement récent en France, qui cristallise ce sentiment de défiance vis-à-vis du système, des organisations installées.

 


Téléchargez les résultats du sondage BVA-Les Contrepoints de la Santé
La vidéo des contrepoints avec Agnès Buzyn