Ortus crée des Brand Content, print et digital.

Les journalistes développent les savoirs et les techniques de l’écrit et de l’oral en médecine, santé et sciences, en économie et politique. Les intervenants d’Ortus sont enseignants dans des universités et grandes écoles. Ils sont investis dans les sujets de la formation continue en management en lien avec des centres universitaires prestigieux.

Nous menons de projets éditoriaux ambitieux. Entretien avec Renaud Degas

Votre collaboration avec nous est fondée sur la qualité de nos prestations éditoriales et d’information. Quels sont vos atouts ?

Je travaille avec une équipe de journalistes spécialisés sur les secteurs de la protection sociale, du sanitaire et du médico-social. Nous proposons des contenus informatifs exigeants. Avec Ortus, nous participons à des projets éditoriaux sur les politiques de santé avec une orientation économique.

Comment procédez-vous ensemble ?

Nous fournissons des contenus avec des textes d’ouvrages, des articles, de l’infographie, un accompagnement journalistique vidéo et web, clé en main et sur mesure, en adéquation avec les projets éditoriaux de nos partenaires. Nous effectuons aussi une veille éditoriale sur le secteur. Avec Ortus, nous pouvons mener des projets d’édition complets et de haute valeur.

Ortus collabore à La Veille de Presse Infos + que vous avez créée ?

Nous mettons à disposition des informations professionnelles uniques et utiles. Ortus nous propose des analyses, des articles et dossiers originaux dans des domaines médicaux à orientation professionnelle et politique. Ensemble nous produisons Les Contrepoints de la Santé qui sont des rendez-vous politiques reconnus et recherchés. La Lettre de la Veille Presse Infos + est librement accessible à plus de 40 000 abonnés. Journalistes, professionnels de santé, industriels, acteurs institutionnels, parlementaires l’utilisent.

Pour la science et la médecine. Entretien avec Jean-Michel Ghidaglia

Vous êtes scientifique, mathématicien et vous êtes aussi tourné vers l’information scientifique et la diffusion de la science. Quels sont vos objectifs d’information ?

Nous donnons en effet de la visibilité aux entreprises et aux chercheurs qui mettent en avant leurs recherches et leurs activités d’innovation. Notre approche est d’abord éditoriale et elle est aussi scientifique. La science doit être partagée pour être valorisée et pour intéresser un public plus large. Notre approche bénéficie évidemment de notre culture et de notre intérêt pour la science et de notre capacité à penser et créer des espaces de création éditoriale autour des sciences

Avec Ortus, il s’agit d’une approche originale vers la médecine ?

Nous mêlons nos cultures scientifiques et médicales. Les parcours, les ambitions, les ressorts et les projets de recherche sont proches. Nous avons besoin de privilégier des approches scientifiques transversales. La culture mathématique et physique qui est la mienne, avec l’évolution des données informationnelles, des datas, des algorithmes, de l’intelligence artificielle irrigue les disciplines médicales et cliniques. C’est la raison de notre rapprochement et de nos échanges entre les équipes d’Ortus et de l’Agence Ody.C

Quelle est votre démarche ?    

Nos liens avec des magazines de qualité et renommés nous permettent de réaliser des sujets éditoriaux pour des entreprises et des institutions de santé. Nous nous adaptons aux besoins de clients et partenaires en leur apportant nos savoirs faires scientifiques, médicaux et éditoriaux. Nos journalistes scientifiques expérimentés proposent des contenus – articles de fond, interviews, infographies animées, motion design… et nous les publions avec nos partenaires médias, ce qui en fait toute la valeur et l’influence auprès du lectorat et des internautes.